jeudi 10 mai 2012

De belle circonstance

Enfin


Enfin
La France sent bon ce matin.
Sans illusion, mais parfumée.
La vie va, toujours plus forte.
Dans le chant des oiseaux du jardin
A nouveau
J'entends, j'entends siffler l'espoir,
L'envie d'y croire.
Partager n'est plus tout à fait un verbe.
Pensée magique ?
Certes.
Je n'ai pas retroussé les manches de ma chemisette,
Le travail est engagé.
Pour une société du sourire et de l'accueil.
Joli mois de mai.


                                Alain Leylavergne.