vendredi 24 mai 2013

A propos de quelques mauteurs du n°12

Jacques Allemand


Né en 1950 à Marseille. Longtemps professeur de lettres. Après de longs séjours en Afrique (Maroc, Côte-d'Ivoire), retour en France près de Valence. Vit maintenant en Languedoc-Roussillon quand il n'est pas en voyage.
Une thèse sur la poésie de Jules Supervielle. Des choix de textes parus dans plusieurs revues, dont récemment Décharge, Ici & là, Contre-allées, A l'index, N4728, Propos de campagne, Arpa, Voix d'encre. Une dizaine de recueils publiés, notamment Falaise et delta (Aencrages & Co), Fils de la fable (Ecoblade), Aïn Myriem (Encres vives), Parcours de la sève (Océanes), Cadastre et Le temps de la spirale (Alidades), Sur le chemin des philosophes, avec des encres de Marianne Moisan-Allemand (S'éditions) et  Pendant l'eclipse (Propos2). A paraître : L'enfant multipliée, avec des aquarelles de Marianne Moisan-Allemand (Soc & Foc).


Olivier Billottet


se présente : " Je m'appelle Olivier Billottet. Je suis né au début des années 90 et j'écris depuis 2010. Autodidacte, je m'inspire beaucoup des musiques variées que j'écoute, "transposant" ces émotions dans mes textes. J'ai pratiqué jusqu'alors une poésie plus classique. Baudelaire et Lamartine, notamment, sont donc assez présents dans ma vie, même si je m'intéresse de plus en plus à mes contemporains poètes. Toutes mes créations de textes ont lieu à Lyon, ma ville de naissance et de coeur. J'ai quelques participations à des revues poétiques en ligne ( La Cause Littéraire, Paysages Ecrits, Voxpoesi, Le Capital des Mots... ) et un projet de recueil de mes poésies versifiées.



Daniel Birnbaum


L'auteur, 59 ans, travaille et réside en Provence. Il a publié des poèmes et de courts textes dans des ouvrages collectifs (Dix de plume, Du souffle sous la plume, iPagination, L'Anthologiste, SaFée... ) et des revues ( Cohues, Gelée rouge, Harfang, Microbe, Moebius, Paysages Ecrits, Regards, Rue Saint-Ambroise, XYZ...)


Carole Bruna


se présente : " Nourrie aux accents ensoleillés du Midi et de l'Italie et aux livres et histoires sans jamais en être sevrée... je continue à me passionner pour les mots, le langage, et leur partage, leur pouvoir, leur musique, leurs sens et leurs formes à décliner à l'infini, en tant que comédienne-lectrice-conteuse, animatrice d'ateliers théâtre (je travaille beaucoup avec les enfants), avec un goût tout particulier pour la poésie et mon amie Liska (elle est partie faire son long voyage chez les étoiles, mais j'ai promis de faire vivre sa poésie comme Elle continue à vivre dans mon coeur... ).
Pour l'instant, 2 de mes textes ont été publiés dans le n°88 de la revue Jointure.


Daniel Collin


Né en 1945 à Cherbourg, possède aussi de solides attaches en Bretagne dont est originaire son grand-père paternel. Il vit actuellement dans la plaine au sud de Caen. Venu dans cette ville pour ses études universitaires, a passé le CAPES de Lettres Modernes ; bi-admissible à l'agrégation, a soutenu une thèse sur Jules Laforgue en 2003 quand il a cessé de jouer au rugby. Carrière d'enseignant dans la banlieue de Caen (essentiellement Mondeville, de 1969 à 1979, puis Hérouville, de 1979 à 2005). A publié des poèmes dans diverses revues, notamment dans le Guide Céleste de J.P Dubost, dans D'une rive à l'autre, de l'association "Poésie et nouvelles en Normandie" ou encore dans Le Manoir des Poètes, revue de Maggy De Coster. Quatre poèmes extraits de 15 fois 15, recueil encore inédit, ont été retenu pour Rugby en toutes lettres, paru chez Atlantica en 1999 à l'occasion de la Coupe du Monde de rugby ;  deux autres de ces poèmes ont été retenus dans la revue Décharge (n°129) pour le dossier Le sport, la poésie ; cette même revue a publié 6 de ses poèmes en 2010 (n°145) et l'a placé en tête de son choix avant de faire le compte-rendu de son dernier ouvrage poétique (n°156). Auteur de Lettres de rencontres (1997), chroniques poétiques  sur "Les Rencontres pour lire" de François de Cornière, d'Ombres portées (2001), récit-réflexion à propos des morts violentes qui ont touché régulièrement sa famille, de Lycéennes (2005), croquis de petits couples d'amoureux croisés au Lycée Salvador Allende, son dernier poste ; contribution à 15 ans de Rencontres pour lire (1995). Ces ouvrages ont paru aux éditions Isoète, de Cherbourg. A participé en 2006 aux Nouvelles de Caen, paru aux Editions des Falaises et à Nebula Obscura, ouvrage du plasticien Bernard Louvel, paru aux Editions du chameau en 2011. Avec Les Amours d'automne, Daniel Collin a été lauréat du meilleur recueil inédit au concours 2007 organisé par l'association "la Baie la poésie". Il a fait paraître,  en juillet 2008, un ouvrage teinté d'humour à propos de la retraite et des moyens de la vivre : Soldes d'automne, à l'usage des retraités présents et à venir. Récemment retraité et converti au tennis de compétition, il s'active sur ses prochaines oeuvres, l'une sur les façons désinvoltes et burlesques de se débarrasser des vieux, et six nouveaux recueils de poèmes, dont deux ont été publiés aux Editions de l'Aiguille, à Etretat, sous le titre Au seuil de la nuit blanche, en mars 2009. Contes et mécomptes de tous les temps acides, la dernière oeuvre en prose, est parue aux Editions Isoète en 2010. A été  publié aussi, en mai 2011, chez Christophe Chomant, un éditeur de Rouen, un recueil de poèmes en prose : Epuiser les sources. Les Editions  Couleurs et Plumes, de Xavier-Pierre Vigy (à Tréméven dans les Côtes d'Armor) ont sorti son dernier recueil, double, en juin 2012 : Un point au bout de la ligne.


Assia Ouehbi


Née le 25 mars 1989, elle aime l'Art sous toutes ses formes. Le temps qu'elle a passé à voyager lui a permis de  remplir plusieurs carnets de poèmes, de dessins, de notes et de pensées, notamment au Sénégal, en Pologne, en Argentine, en Allemagne ou en Tunisie.

Bibliographie :
Rouler sous les étoiles, nouvelle publiée dans le recueil collectif "Ecrire la Roumanie" - prix Panaït Istrati, mars 2013
Retourne à la poussière, Editions Clapàs, collection Franche Lippée, n°379, janvier 2013
Nostalgie, Editions Sorkrys - Recueil collectif, octobre 2012

Anime un blog de photos et un autre consacré à ses poèmes


Ludovic Joce


est né en 1972, en banlieue parisienne mais vit actuellement sur la Côte d'Opale où il exerce le métier d'éducateur spécialisé. Son 1er roman paraîtra en 2014 aux éditions D'un Noir Si Bleu (collection Les Noirs... ). Quelques textes (nouvelles, poèmes ) publiés dans Les Hésitations d'une mouche, l'Autobus, les Tas de mots, Traction-Brabant, Comme en poésie, Microbe, Coaltar, Le Capital des mots...



Marilyse Leroux


est née à Vannes en 1955. Elle est retraitée de l’Education Nationale et 
consacre aujourd’hui tout son temps libre à l’écriture et la lecture.

Animatrice en poésie, elle fait beaucoup écrire enfants et adultes.
Elle a tissé des liens d’amitié et de complicité avec de nombreux poètes parmi lesquels Guillevic, Hélène Cadou, Gérard le Gouic, Andrée Chédid, Heather Dohollau, Joël Sadeler, Alain Boudet, Jean-Claude Touzeil …
Elle est membre de l’association poétique Donner à Voir et de l’AEB (Association des écrivains bretons). Elle collabore par ailleurs à plusieurs associations visant à établir des liens entre la poésie et d’autres arts comme la peinture, la musique et la photographie.
Elle explore plusieurs voies d’écriture : une expression intimiste, une autre plus ludique et une dernière plus festive avec l’écriture de chansons.

Ses recueils :


Herbes, Donner à voir, 1995
Grains de lumière, l’épi de seigle, 1999
Le fil des jours, Donner à voir, 2007
Quelques roses pour ton jardin, Atelier de Groutel, 2011.
Le temps d'ici, Rhubarbe, 2013

A participé également à de nombreuses anthologies :

Lumière/Lumière(s), Donner à voir, 1996, Les mots partagés, Donner à voir, 2001, Anthologie sauvage, Sperez Goued 2003, Poètes de Bretagne, La Table ronde 2008, Femmes en littérature, Spered Gouez 2010, Visages de poésie, Raphaël de Surtis 2011…




Lydia Padellec

Né en 1976 à Paris, Lydia Padellec est poète, haïjin, plasticienne. Passionnée par les livres  d'artistes, elle a créé, en 2010, les éditions de la Lune bleue consacrées aux poètes et artistes contemporains. Plusieurs publications en revues (Poésie/première, N4728, Incertain regard, Terre à ciel, Cairns, Recours au poème... ) et anthologies en France et à l'étranger. Ses derniers recueils parus : La maison morcelée (Le bruit des autres, 2011, Prix PoésYvelines des Collégiens 2013), La mésange sans tête (Eclats d'encre, 2012), Sur les lèvres rouges des Saisons (éditions de l'Amandier, 2012), Et ce n'est pas la nuit (éditions Henry, "La main aux poètes", à paraître en 2013).

Son blog est ici


Jean-Jacques Nuel

Est né le 14 juillet 1951 à l'Hôtel-Dieu de Lyon et demeure encore dans cette ville. Après avoir publié des recueils de poèmes, il se consacre à l'écriture de textes courts, d'aphorismes, de nouvelles et de récits. Depuis 2011, travaille un vaste ensemble de textes courts, "Contresens", dont des extraits sont parus ou à paraître dans de nombreuses revues : Verso, Microbe, Comme en poésie, La Grappe, Chiendents, Le Journal des poètes, Gros Textes, INKS passage d'encres, Traction-Brabant, Bleu d'encre, Inédit Nouveau, L'Autobus, Les Hésitations d'une mouche..., les plus humoristiques étant publiés de temps à autre dans Fluide Glacial.

Bibliographie

Nouvelles et textes courts :

Courts métrages (textes brefs), éditions Le Pont du Change, 2013.
Portraits d'écrivains, éditions Edinter, 2002.
La gare, éditions Orage-Lagune-Express, 2000.
6 textes courts (e-books) ont été mis en ligne sur la plateforme Feedbooks.

Le nom, (roman), éditions A contrario, 2005.

Poésie :

Du pays glacé salin, Cheyne éditeur, 1984.
Noria, éditions Pleine Plume, 1988. Prix André Seveyrat 1990.
Immenses, éditions Le Pré de l'Age, 1989. Recueil réédité par Pré carré, 2002.

La revue, mode d'emploi, (guide), 2ème édition revue et augmentée, L'oie plate, 2006.
Joséphin Soulary, poète lyonnais, (biographie), éditions lyonnaises d'art et d'histoire, 1997. Prix du Livre 1997 du Conseil général du Rhône.

Participation aux anthologies :

Une anthologie de l'imaginaire, arcane cinquième, éditions Rafael de Surtis, 2001.
111 poètes d'aujourd'hui en Rhône-Alpes, Maison de la Poésie Rhône-Alpes/Le Temps des cerises, 2005.
Codex Atlanticus n°16 et n°17, anthologie fantastique, 2007 et 2008.

Nombreuses collaborations en revues et magazines, dont L'Infini (Gallimard), Fluide Glacial, Harfang, Nouvelle Donne, Europe...
A créé les éditions Le Pont du Change en 2009.

Son blog, l'annexe


Guillaume Siaudeau

Est né en 1980. Il a déjà publié Poèmes pour les chats borgnes aux éditions Asphodèle, Boucle d'oeil aux éditions Nuit Myrtide, Quelques crevasses aux éditions du Petit Véhicule, La nuit se bat sans nous aux éditions Le Coudrier,Jus de bouche aux éditions Gros Textes, Petites histoires pleines d'importance aux éditions Le Chat qui louche, 4 saisons sur la langue aux éditions du Petit Véhicule et Les Chaussettes de l'âme aux éditions H'artpon. Il paraît régulièrement en revues et est également le créateur de la revue Charogne, éditée par les éditions Asphodèle. Son premier roman, Tartes aux pommes et fin du monde sortira en août 2013 chez Alma éditeur.

Quant à son blog, c'est


Sanda Voïca

Est née en 1962, en Roumanie. Des études de philologie à Bucarest. Publications variées (poèmes, fragments de roman, nouvelles) dans quelques-unes des plus importantes revues roumaines et, en 1999, la parution d'un volume de poèmes, Le Diable avait les yeux bleus, Editions Vinea, Bucarest.

Depuis 1999 établie en France, où elle continue à écrire - directement en français. Les derniers temps, elle montre et essaie plus intensément de publier ses écrits. Réalise la revue numérique Paysages écrits avec Samuel Dudouit. Blog personnel : Le livre des proverbes nouveaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire