samedi 11 janvier 2014

Des bouts de tas


Damas


Ici
Avec le ciel pour couverture
J’oublie les embarras du monde

Cette nuit qui sait combien de fleurs sont tombées
Si c’est ça la vie je m’en sépare

Les messagers ailés volent au-dessus des océans
Ils vont et viennent mais sans laisser de trace

Que sont devenus nos rêves d'oasis ?

Abondantes cascades d'Aïn-el-Fijeh
A l'ouest de la vallée du Barada

La fille dans les ruines de sa chambre
N’entend plus l’appel de ses parents

Un soleil oblique et morne
Tombe sur les rues échancrées

Au Blue Blaze Café
C’est l’heure du thé vert
Du  narghilé et de la pizza à l’italienne
Mais rares sont les passants

Jadis
circulait le marchand de cherbet
et le loueur de galaoum
avec son réchaud de charbon
pour allumer les pipes

                                                  Richard Taillefer - tas de mots n°14



          Aller au sud  en me lisant

          Que pourrais-je partager d'autre que quelques lettres ?
          L'âge avance et le désespoir s'installe par traîtrise
          mourir oublié et seul, terrible hantise
          ou alors au lit telle une plante verte

          J'irais avec vous, prendre le train
          prenant de la vitesse, échapper
          au temps qui file, m'évader
          j'irai allègre et avec entrain

          Et puis regarder par la fenêtre
          voir une fois encore défiler
          cela est la vie, peut-être

          Enfin, m'endormir en rêvant
          posé sur votre coeur, sur votre sein
          lui-même endormi en me lisant.

                                                                  Carlos Tronco - tas de mots n°4



          Dans le jardin

          de l'herbe sèche
          soudain déboule
          une fillette

          bouts de soleil
          sur le visage
          sa jupe orange
          ses mèches rousses

          coulées de flammes
          sur ses joues roses

          la suée mauve
          sur son menton

          le suc brûlant
          dans ses cheveux

          le goût ferreux
          de ses yeux bleus

          sur mes rétines
          la tâche brune
          du brin d'acier
          du brin de rouille
          du feu follet
          aux bras laiteux
          qui file
          dans le jardin

          partout
          autour
          mioches
          de pain
          miches
          de peaux
          du rire
          en grains
          pluie de
          levain
          la terre
          monte

                                                                 Murièle Modély - tas de mots n°9