vendredi 26 septembre 2014

Des bouts de Tas

Extrait du cadastre

Ma propriété privée n’a d’abord été qu’un bien mince territoire, dont les limites n’excédaient pas celles de mon ombre portée au sol en plein midi. Si je me suis étendu depuis par cercles concentriques jusqu'à la circonférence de la terre, puis, franchissant cette ligne, jusqu'à la surface entière du globe, cet empire ne représente rien dans l’univers infini, et je vais maintenant passer à la phase 2, plus ambitieuse, de mon projet – dont je reviendrai vous parler dans quelques milliers d’années.

                                                                       Jean-Jacques NuelTas de mots n°16



Vieillir, c'est ce qui arrive aux vivants


Elle dit que vieillir c’est moche
que les vieux sont moches
qu’elle voudrait mourir jeune
elle parle d’accident
sans y penser vraiment
j'aimerais lui expliquer
que les plis autour des yeux
sont la cartographie de nos sourires
mais est-ce qu'elle comprendrait ?


                                                                     Marlène Tissot - même Tas



L’affreux Jojo



                 Canons sifflés.
                 Canon scié
                 de son fusil de chasse.

Ce jour-là,
il y partit déterminé,
le foyer devenu
giboyeux
dans sa cervelle
d’affreux Jojo[1].

Ce jour-là
du mois de novembre
de mes huit ans,
la meute folle
qui bouillait derrière ses yeux
exorbités
parvint à fondre
sur l’une des proies
qui tentait de fuir :

                 un trou
                 dans le dos
                 de la femme
                 avant celui
                 dans sa chienne
                 de boîte.

                                                     Morgan Riet - Tas de mots n°15


[1] Surnom que l’on donnait au compagnon de ma grand-mère maternelle.





J'ai un petit-fils
Quelque part dans le monde
Je ne sais où
Il vit bien loin de moi
Il ne sait rien de moi

Je l'aime tant et pourtant
Si nous nous rencontrions
Il ne me reconnaîtrait pas
Je ne le reconnaîtrais pas
Je lui envoie des jouets
Des cartes des poèmes
Et ces sourires
Qui cachent les larmes
Il ne les reçoit pas... peut-être
Ne me répondra jamais... peut-être
Et un jour
Tout doucement
Le papy inconnu
S'effacera comme une photo vieillie
Que jamais
Le petit Robinson n'aura tenue entre ses bras câlins

Extrait de « Poèmes pour Robinson » à paraître chez Soc et foc en 2015


                    Guy Allix - même Tas



lundi 22 septembre 2014

A propos de quelques mauteurs du n°16

Nikola Akileus


Développeur de poèmes et autres textes courts depuis de nombreuses années (livres collectifs, revues, blogs, et un premier livre à paraître prochainement aux éditions Vermifuge), Nikola Akileus est l’instigateur d’Invidation, historiquement série de blogs collaboratifs de création artistique et actuellement label de musiques expérimentales. Il est également éditeur (Caméras Animales), scénariste de science-fiction (_/FORME\_ ) et musicien (Ichtyor Tides).

Son site web, ici


Etienne de L'Abbaye


n'a jamais publié. Il a de grosses mains pleines de cambouis, et avec elles, il aime s'appliquer à saisir cette chose fragile qu'est un mot, et qu'il sait qu'il n'attrapera jamais. Son blog "Le Périmètre des carburatrices" : est un garage en bord de route. Il est né en 2011.


Majead At-Mahel


a débuté dans le rap dans les années 90. Féru de littérature, il s'investit aussi dans l'écriture poétique et de nouvelles. En 2004, il publie ses premiers textes dans une revue littéraire Nantaise (Sol'Air Edition). 2005, il part s'installer en Guadeloupe.

En 2008, paraît aux éditions Ouaknine, son premier recueil de poésie et de textes courts, intitulé "Echecs & Vivre!". La même année, il devient lauréat d'un concours organisé par SFR Text Jeunes Talents en partenariat avec le Marathon des mots. En parallèle, il réalise son premier  projet Slam, un maxi 3 titres, inspiré de son recueil, en collaboration avec Blue Bird et Circus Marcus.

En 2009, il est responsable de la rubrique littéraire du Mika déchaîné (Mensuel guadeloupéen de libre opinion et d'analyse critique) et intervient une fois par semaine  sur la chaîne Canal 10 (TV locale Guadeloupe) autour de débats culturels et sociétaux. 2010, il fait une première partie collective du concert de Grand Corps Malade en Guadeloupe.

Quand il n'écrit pas, Majead anime des ateliers d'écriture (slam, prose, poésie) dans les écoles et auprès des particuliers. En 2011, sort son premier Album "Dégâts & D'EGO", une autoproduction réalisée par Oten du 6TMD. 2012, il est parrain de l'opération "1 Ti'son pour la route", concours de création artistique en faveur de la sécurité routière en Guadeloupe.


Lauréat du concours musical « En français dans le texte », sur le thème de la contestation, organisé par Noomiz et Discograph, un label indépendant.


En lice pour la finale Printemps 2013 des Prix de la short Littérature, organisé par "shortEdition"



Pauline Catherinot 


est auteur. Elle a publié trois ouvrages entre 1997 et 2003 :Rêve, Vertiges et Suprême Foliz. Elle cherche, dans l’écriture, une rythmique dissonante. Le mot est découpé ou aphone. Le verbe devient alors une voix, une voix crachée.  Mot qui colle à la peau et aux crocs. En trouver les frontières. Les marges. Les infinis. En mouvement. Corrompre le sens et dans la bouche-pleine : avaler les silences. Le V.E.R.B.E comme réservoir de la pensée et du vide. Un avenir absorbé et… dans les vitrines, ce chat dort entre Heidsieck et Chopin….  Expérimentation(s)… des noirs et du blanc… Des accrocs ou accords pour se laisser aller à d’autres gammes. Vers. Des trajectoires tissées sur un fil étoilé – entre le rêve et la réalité – Lecture-spectacle, Théâtre, Musique et Corporéité du mot s’entremêlent, se croisent… Une douceur presque innocente. 

Son blog,  ici

Bibliographie:

2014: Papier-Carbone (Gros Textes); 36 choses à faire avant de mourir (éd.Pré#Carré); Anthologie Voix Vives (éd. Bruno Doucey)



Laurent Deheppe



Poète, nouvelliste et photographe, né en 1960 en Haute-Loire.
Actuellement, vit et travaille en Haute-Savoie.
Publications dans les revues Décharge, Arpa, Comme en poésie, Paysages écrits.
Les carottes fraîches, Polder Décharge/Gros Textes

Son blog, ici



Gérard Leyzieux

Né en 1953 à Rochefort sur mer, il a publié dans des revues en France, au Canada et en Roumanie ainsi que dans des revues électroniques dont « Paysages écrits ». Par ailleurs, il collabore régulièrement aux sites : www.le-capital-des-mots.fr et www.refletsdutemps.fr.

Claire Larquemain


Née en 1982 à Cherbourg, elle écrit depuis le lycée mais ne partage ses écrits que depuis trois ans. Le déclic ? Les ateliers d'écriture de Saint-Lô auxquels elle participe activement et qui lui donne l'envie de partager ses textes (toujours de courts écrits : des poèmes et des nouvelles). Elle décide alors de créer un blog littéraire sur lequel elle publie un texte par semaine : Blonde thinking on sundays ou le blog d’une blonde qui pense, mais uniquement le dimanche. Elle y développe son style, réaliste, efficace, poétique et parfois drôle. Active sur le site d'écrivains amateurs Welovewords, elle remporte en 2013 et 2014 quelques concours avec des choniques. Aujourd'hui, Les Tas de Mots lui dédient quelques pages dans le livre Elles écrivent...Elles vivent ici en Normandie et lui offrent la possibilité de publier dans la revue littéraire. Un petit recueil amateur Petits textes pour grands lecteurs pressés est disponible en ligne et deux manuscrits sont actuellement en cours de préparation.


Ana Minski



Née en 1972, Ana Arte prend le pseudonyme de Minski en 2000 en hommage à l'ogre du Marquis de Sade. Elle peint, écrit de la poésie, des nouvelles, de la prose et participe à des recherches archéologiques. Elle a publié quelques nouvelles chez "Les Artistes Fous Associés" et "La Gazette de la Lucarne", trois poèmes sur le site "Le Capitaldes mots" et quelques illustrations chez "Les Artistes Fous Associés" et la revue "Hebdo-Décapage".

Son blog, ici




Philippe Païni


est né en 1974. Il vit et travaille à Marseille. Il a publié des poèmes dans les revues Sezim, Poésie/Première et Contre-allées ainsi que dans les revues en ligne Terre à Ciel, Les Etats-Civils, Tapages, Recours au poème, Gelée rouge et 17 secondes. Un livre de poèmes, La somme du feu, a paru en 2007 aux Editions de L’Atelier du Grand. Il a participé au recueil collectif franco-suisse Creuser les voix aux éditions Samizdat. En 2012, ont paru Les visages s’effacent aux éditions Potentille et Architecture de l’orage, aux éditions Contre-allées, collection « Lampe de poche ».  
Il anime, avec Serge Martin et Laurent Mourey, la revue Résonance générale, cahiers pour la poétique, qui travaille ensemble écriture du poème et théorie.



Evelyne Vijaya



Jeune auteure née en 1986, Evelyne est passionnée d'écriture et de poésie depuis son enfance. Elle a déjà remporté plusieurs concours de nouvelles, et a publié un recueil de nouvelles aux Editions de l'Harmattan, et un roman. Diplômée d'un Master de Lettres à la Sorbonne, elle écrit sur les thèmes de la mélancolie, de l'écriture, et de la quête de soi.

Son blog est ici.