jeudi 8 janvier 2015

Plus que jamais

Aujourd’hui, le ciel bas-normand
est à l’image de la France :
gris,
pluvieux,
triste,
déversant sur les visages
croisés dans la rue
comme un chagrin inconsolable.

Hier, ma fille,
un peu surprise
de me voir pleurer,
à l’écoute des ondes,
m’a demandé alors :
« Qu’est-ce qu’il y a papa ? »
Et du mieux que j’ai pu,
je lui ai répondu :
« Tu vois, des hommes
viennent d’être tués
par des fanatiques, des terroristes,
juste pour quelques dessins »
et puis, j’ai ajouté :
« Possible que demain
ce soit mon tour,
juste pour quelques mots… »

Aujourd’hui tout en moi
est encore
pleurs,
colère,
mais, plus que jamais,
            amour
            de la liberté.                                  

                                                       Jeudi 8 janvier 2015.


                                                Morgan Riet

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire