Roger NOISEAU, une rencontre

Roger nous a rejoint après notre rencontre au salon  du livre d'Alençon. Pour lui, la vie se déroule et peut nous dérouter dans ses plus simples manifestations. Écrire c'est tenter de saisir des situations fugaces mais essentielles. Un, deux personnages se croisent, apprivoisent notre regard trop habitué à espérer l'évènement incongru.
Rencontres, croisements, étonnements, tout peut se dire dans la délicatesse de l'instant.

Roger NOISEAU nous propose donc un conte de la vie improbable. Un télescopage insolite avec le quotidien. Des mots sur un carnet de route.



La visite


Il était debout dans le couloir de la clinique, adossé au mur, lisant. Comment peut-on lire en un tel lieu quand tout respire la souffrance alentour ? D’autant qu’il ne lisait pas un magazine plein de femmes déshabillées ou de voitures de sport haut de gamme, mais il lisait un livre, un roman, tout de noir écrit.
Il est vrai que, le ménage terminé, les chariots partis, les femmes de service retournées à l’office, le calme était revenu. Le vide aussi. Personne.
Soudain, un petit homme chafouin, replet, un peu voûté, apparut. Il venait de nulle part et trottinait comme une souris repue. Le lecteur, dérangé par les pas glissés, avait levé la tête. Le petit homme en profita bien vite pour le saluer d’un bonjour collant, murmuré en hochant la tête, et il termina par un détourné, exécutant une rotation sur deux pieds. On le voyait bien : c’était un curé. (On le devinait à la croix du Seigneur accrochée au revers de sa veste grise, à son pantalon gris tombant mollement sur ses chaussures noires ; il avait les pieds petits.) C’était l’aumônier de la clinique.
Le curé avait pénétré tout de suite dans la chambre 311 : à l’évidence, on comprenait qu’il avait à faire.
Le lecteur n’avait pas répondu à son bonjour, n’aimant pas les curés, ni qu’on le dérangeât dans ses occupations.
Quelques minutes plus tard, l’aumônier sortit, et il se glissa sans hésiter, parcourant une diagonale étudiée, à pas chassés, dans la chambre 306 dont la porte se referma dans un chuintement.
Il en ressortit dans l’instant. Affaires vite faites, affaires bien faites. Et, empruntant une diagonale quasi semblable, il baissa un peu plus la tête, fronça le sourcil, releva l’œil gauche pour examiner le lecteur à son insu, fit une série de pas courus, comme s’il allait s’élancer pour un grand saut. Mais l’autre avait tout vu et jouait l’indifférence totale. Le curé vint à son tour s’appuyer contre le mur, à deux mètres à peine du lecteur, en exécutant un retiré, plaçant son pied à la cheville, la jambe pliée en dehors, comme s’il se disposait à accomplir maintenant une révérence. Il sortit un carnet graisseux de sa poche, un bout de crayon qu’il mouilla des lèvres, et il écrivit.
Ou peut-être raya-t-il des numéros de chambre : des visites effectuées, des personnes mortes. Allez savoir !


Roger NOISEAU